top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCentre capillaire

Comment apparait de l'alopécie androgénétique chez l'homme?

L’alopecie androgénétique chez l’homme se traduit par l’apparition, sur le dessus du crâne, de cheveux plus fins et souvent moins pigmentés, qui vont en s’éclaircissant. Cette calvitie peut toucher uniformément le dessus du crâne, ou commencer par affecter la zone tonsurale du crâne ou les tempes. Petit à petit les cheveux laissent progressivement place à un duvet qui disparaît à son tour.


Quand apparaît l’alopécie androgénétique?


Chez l’homme, l’alopécie androgénétique devient plus fréquente avec l’âge. Elle touche surtout les hommes d’origine européenne. Selon certaines estimations elle affecterait 20 % des hommes de 20 ans, 30 % des hommes de 30 ans, 40 % des hommes de 40 ans.


Les principales causes de l'alopécie androgénétique ?


L’alopécie androgénétique résulte de deux facteurs : une prédisposition génétique et l’action des androgènes, les hormones sexuelles mâles (mais néanmoins présentes en faible quantité chez les femmes).

Les gènes prédisposant à l’alopécie androgénétique ont été identifiés, dont l’un est porté par le chromosome X (transmis aux hommes par leur mère). Ainsi, chez les hommes, la probabilité de souffrir de calvitie est plus élevée lorsque celle-ci est présente dans la famille maternelle.

En présence d’un terrain génétique favorable, les follicules pileux du dessus du crâne sont particulièrement sensibles à l’action des androgènes, et en particulier d’une substance dérivée de la testostérone (la DHT, dihydrotestostérone). Sous l’action de cette hormone, le cycle de pousse du cheveu est accéléré et raccourci. Le cheveu devient plus fin, moins foncé et tombe plus vite. Les 20 à 25 cycles de pousse censés durer toute la vie sont épuisés en quelques années. Les follicules pileux situés sur les côtés du crâne sont moins sensibles à l’action de l’hormone et leur cycle de pousse est moins perturbé.



Comments


bottom of page